Les sites e-commerce sont de plus en plus nombreux sur internet. Néanmoins, cela n’est pas une bonne nouvelle pour les e-commerçants. Avec la concurrence qui s’intensifie, les vendeurs doivent trouver des solutions innovantes pour se démarquer. Parmi toutes les approches envisageables, le cahsback se présente comme une alternative intéressante.

Pourquoi rejoindre un réseau cashback ?

Le cashback s’apparente à un système d’affiliation pour les e-commerçants. Il s’agit d’attirer de nouveaux clients en sollicitant un intermédiaire. Le cashbacker gère déjà une communauté d’acheteurs. Il peut apporter plus de trafic vers une boutique en ligne à condition que le gérant de l’échoppe virtuelle lui verse un pourcentage du montant déboursé par chaque internaute redirigé. Le cashbacker partage ensuite sa commission avec le consommateur et ce dernier reçoit un remboursement. Ce système est avantageux pour tout le monde et le vendeur arrive à accroitre ses ventes. L’acheteur réalise des économies et le cashbacker parvient à rentabiliser sa plateforme.

Le cashback intéresse particulièrement les personnes à la recherche de bons plans. En effet, en faisant ses courses sur un site sous cashback, on obtient également d’autres bonus comme les shopping points. Cette monnaie virtuelle peut être dépensée auprès de n’importe quel magasin affilié au même réseau. On arrive alors à se faire rembourser tout en améliorant sensiblement son pouvoir d’achat.

Les consommateurs comprennent bien tous les avantages qu’offre ce système. Ainsi, ils ne risquent pas de se tourner vers d’autres sites e-commerce. À terme, les acheteurs deviendront des clients réguliers, ce qui aide l’e-commerçant à développer son affaire.

Choisir un site de cashback lorsqu’on est un e-commerçant

Les e-commerçants n’ont que l’embarras du choix en termes de système de cashback, puisque plusieurs cashbacker se partagent ce marché. Avant de choisir, il convient de considérer de nombreux points à commencer par le coût d’acquisition de chaque client. Chaque plateforme demande une commission plus ou moins élevée en fonction du nombre d’acheteurs inscrits. Le gérant de la boutique en ligne devra négocier afin de conclure une bonne affaire. Quoi qu’il en soit, il est toujours conseillé de s’informer sur la réputation du réseau de cashback (en guise d’exemple, consultez le programme de fidélisation de Lyoness).

 

Il faut s’assurer que les internautes reçoivent bien de l’argent en retour de leurs achats. Pour plus de sécurité, il vaut mieux se tourner vers les entreprises les plus réputées. Quelques sociétés œuvrent dans ce domaine depuis plus d’une décennie. Du fait de leur longue expérience, ces enseignes comprennent parfaitement les besoins des consommateurs. Elles ont donc adapté leurs offres pour satisfaire les attentes du public.

(Cet Article est un article invité rédigé par Nathalie Silvin)

 

 


Leave a Reply

Your email address will not be published.