Vous êtes perdus, vous ne savez plus où aller. Le nombre de tâches qui vous attends vous semble tellement énorme que vous ne savez plus où donner de la tête. Vous vous dites : « C’est trop pour moi, je ne vais pas arriver au bout, j’arrête ». Et là ça y est, le mot est lâché. Vous n’avez même pas commencé que déjà vous vous apprêtez à tout foutre (excusez-moi le terme) en l’air. Ceci s’appelle communément la procrastination.

Deuxième situation : Votre téléphone sonne, vous décrochez. 5 min plus tard, c’est une notification Facebook et ainsi de suite. Votre travail n’avance pas et en fin de journée vous vous rendez compte qu’au final, en ayant tout d’abord  décidé de faire un travail précis, vous n’êtes tout simplement pas arrivés au bout. Ceci se passe un jour, 1 semaine, 1 mois et vous ne progressez tout simplement pas.

Dans cet article, nous allons voir les différents remèdes à cette procrastination qui est tellement préjudiciable à votre productivité en tant qu’entrepreneur.  Toutes ces solutions, je vous les dis par expérience, car elles m’ont réellement permis de rester beaucoup plus concentré sur mon travail et ainsi d’augmenter en productivité. Bien sûr, vous n’y arriverez pas forcément du jour au lendemain. Ce sont vos habitudes qui vont faire que vous progresserez au fur et à mesure.

Trouvez votre horaire de travail ou vous êtes le plus productif.

Si vous êtes entrepreneurs à domicile et que vous avez la liberté de choisir votre emploi du temps, essayez tout simplement de trouver l’horaire à laquelle vous vous sentez le plus productif. Ceci fait, évitez de suivre par exemple des réunions ou autres activités qui vous ferez perdre ces précieuses heures. Vous augmenterez ainsi en performance.

Évitez absolument le multitâche.

Travaillez sur un projet, un article, un objectif que vous vous êtes fixé etc. du début à la fin. Bien sûre, quelquefois ceci est difficile, notamment si vous travaillez sur de gros projet. Cependant, essayez au maximum de ne pas mélanger les tâches. Par exemple, comme mentionné précédemment ne répondez pas à vos messages Facebook pendant que vous écrivez votre article. Votre esprit va sans cesse basculer d’un côté vers l’autre. C’est très fatigant et vous finirez par être énervé mentalement et par perdre en productivité.

Imposez-vous une discipline et un emploi du temps.

Ceci pourra pour certain faire peur en entendant ce mot emploi du temps, mais c’est un élément clé, surtout lorsque vous démarrez. Vous voulez être entrepreneur pour avoir plus de liberté, plus de temps pour vous alors vous vous dites certainement : « Qu’est ce qu’il me veut cet oiseau là avec son emploi du temps ? Si j’ai quitté mon travail de 35 heures ce n’est surement pas pour m’imposer les même règles ». C’est là que beaucoup de gens font une grave erreur, la gestion de votre temps est absolument capitale autant pour l’exécution de vos différentes tâches que pour la bonne tenue des délais. C’est pour ceci que je vous encourage vivement si ce n’est déjà fait à créer un emploi du temps adapté à votre méthode de travail. Vous verrez que vous augmenterez en efficacité.

Divisez votre travail en différentes parties.

Prenez au fur et à mesure des petites parts de votre travail. Dès que celles-ci sont terminées passez à la suivante. Ne le faite en aucun cas sans avoir terminé la première partie. Non seulement vous risqueriez de vous perdre dans votre travail mais en plus de cela celui-ci sera certainement de mauvaise qualité. Cela me fait penser à une fable dont je ne me souviens plus le nom mais peu importe. Cest l’histoire d’un agriculteur qui avait un grand champ à défricher. Devant la tâche, il était un peu désespérer en voyant la taille du champ. Il décida alors de défricher 1m2 par jour et au final au bout de 15 jours, tout le travail était accompli sans qu’il se soit senti surmené.

Souvent également nous pouvons être confrontés à la difficulté suivant : Il y a des choses que nous voulons faire ou que nous ne voulons pas faire et, sans être certain du résultat que cela aura, nous hésitons à les faire. En pensant ainsi vous risqueriez de vous trouver avec plus d’excuse que de productivité.

Réfléchissez à tout le temps que vous perdez.

Si vous considérez que le temps est quelque chose de précieux, essayez de réfléchir combien de ce temps vous perdez à tourner autour de la tâche. Cela vous forcera certainement à vous organiser de telle sorte à placer les tâches que vous aimez le moins en premier. Réfléchissez également à la cause première de votre procrastination, cela peut être la peur, la crainte de ne pas réussir. Réfléchissez y bien car, une fois la cause connue, vous aurez beaucoup moins de difficulté à vaincre cette procrastination.

Pensez à vous détendre, c’est très important pour vous.

Ne sous estimez pas la détente. C’est un point également très important pour votre productivité, votre épanouissement et votre persévérance. Si vous bossez sans arrêt comme un dingue, vous finirez un jour ou l’autre par vous lasser et par peut être vous arrêter. Changer d’activité de temps en temps pour éviter cet écueil, aérez-vous l’esprit. Faites une balade, une randonnée, inscrivez-vous par exemple dans un club de sport. Je n’aime pas forcément me prendre en exemple, mais pour ma part, depuis que je me suis vraiment mis à la musculation, je me sens beaucoup mieux dans ma vie tant dans le physique que dans le mental. Ainsi, faites l’activité qui vous correspond le mieux. Ceci vous permettra de vous détendre au maximum afin d’être mieux dans votre travail.

Concentrez-vous sur vos trois principales priorités.

Faites ceci chaque matin en vous levant. En gros vous définissez trois grands axes ou objectifs principaux que vous vous êtes fixés pour cette nouvelle journée. Vous avez toute une liste en plus de ces trois grandes lignes. Vous savez pertinemment que vous n’arriverez pas au bout de cette liste.  Cependant, ne laissez pas cette idée vous faire perdre courage ou confiance. Contentez-vous de réaliser vos trois grands objectifs et considérez le reste comme du travail que vous accompliriez en avance. C’est une technique qui fonctionne très bien car au lieu de vous sentir toujours à la traîne, vous vous sentirez sans cesse en avance sur votre travail. Ceci est très motivant.

La technique de POMODORO

Cette technique consiste à vous récompenser vous-même après l’accomplissement d’une tâche relativement ennuyeuse. La technique de pomodoro conseil de travailler par rafales de temps assez courtes, environ 25 minutes. Une fois que vous avez terminé la plupart des tâches de votre journée, récompensez-vous de la manière qui vous convient le mieux. Par exemple vous pourrez lire un livre qui vous intéresse particulièrement ou autre chose, à vous de choisir.

Identifiez les principaux objectifs de votre vie. Je pense que cette réflexion doit même venir avant toutes les autres. En effet, si vous n’avez pas de but précis, vos journées risquent de devenir un ensemble d’action qui n’ont ni liens, ni but commun. Ce seront tout simplement des journées perdus car vous n’avancerez pas et vous irez dans tous les sens sans avoir d’objectifs. Vous risqueriez également de perdre du temps sur des choses qui au final ont peu, voire pas du tout de valeur pour vous.

Faites une liste de toutes vos distractions.

Listez toutes les choses qui vous écarteraient éventuellement de votre projet. Mettez différentes dates dans votre agenda et faites ces différentes choses à la fin de chacun de votre projet sous forme de récompense. C’est une technique que j’ai découvert en lisant un article, elle peut être très intéressante.

Ayez également toujours dans la tête que vos objectifs ne sont pas des actions. Assurez-vous toujours que votre liste de tâche ne soit pas une liste de buts. Gardez comme dit précédemment vos priorités en tête et planifiez les différentes actions qui vous y feront arriver aux moments de la journée ou vous êtes le plus productif. Réévaluez vos priorités : Avez-vous des éléments sur votre liste d’actions ou de tâches qui ne sont pas nécessaire à l’accomplissement de votre objectif?

Changez votre vision de l’échec.

Vous allez me dire que c’est psychologique, en effet, mais c’est l’esprit de tous les grands entrepreneurs de ce monde. Votre vision de l’échec doit être différente de celle que l’on vous a peut-être apprise jusqu’ici. Vous n’échouez pas, vous faites simplement une expérience de plus. Par exemple lorsque vous faites un puzzle et que vous vous tromper de pièce, vous n’échouez pas, vous faites juste un test qui donne un résultat négatif. Vous avancez ainsi pas à pas vers votre objectif.

Thomas Edison, à qui nous devons l’ampoule électrique, a fait 2000 essais avant d’arriver à son objectif. Un reporter lui demanda ce que cela lui avait fait d’avoir échoué autant de fois, il répondit :

« Non, je n’ai pas échoué, j’ai simplement découvert 2000 façon de ne pas inventer une ampoule électrique. »

Si Thomas Edison n’aurai essayé que 1999 fois, nous ne connaîtrions certainement pas l’ampoule électrique aujourd’hui. Ainsi, vous devez considérer l’échec comme un avancement vers votre but ultime.

Peur de ne pas pouvoir plaire à tout le monde.

Beaucoup de personnes veulent aujourd’hui se lancer dans un projet mais elles sont paralysées par la peur du : « qu’en dira-t-on ». Vous avez peur d’être différents, de ne pas vous fondre dans la masse et ainsi de faire comme tout le monde. Vous avez peur de ce que vont dire vos amis, votre entourage. Balayez toutes ces idées. Ces personnes préfèrent sacrifier leur vie ou leur rêve juste pour ne pas déplaire. A ce sujet Einstein nous donne une grande leçon :

 » Celui qui suit la foule n’ira jamais plus loin que la foule qu’il suit. »

Celui qui marche seul peut parfois atteindre des lieux que personne n’a jamais atteints. »

Egalement Benjamin Franklin disait :

«  Beaucoup de chemins mènent à la réussite, mais un seul mène immanquablement à l’échec, celui qui consiste à vouloir plaire à tout le monde. »

Essayez d’utiliser vos peurs pour vous propulser vers l’avant.

Que ce soit au travail ou dans votre business, si vous mettez à profit toutes vos peurs vous verrez que petit à petit vous évoluerez dans le bon sens du terme. Quand vous êtes devant un événement en particulier et que vous avez peur de l’accomplir, c’est à mon sens un signe que vous devez le faire. Vous verrez que si vous faites toutes les actions qui vous font peur, vous en retirerez non seulement une vive satisfaction mais en plus de cela vous produirez plus. Beaucoup de personnes remplies de compétences ne passent pas à l’action car elles sont paralysées par leurs peurs. Que de talent sont ainsi gâchés. Dès que vous ressentez cette peur, ne la laissez pas envahir votre esprit, car plus vous attendrez, plus passer à l’action sera difficile.

Prenez en main l’organisation de toute votre vie.

Il existe un modèle type pour trouver la priorité dans toutes vos tâches à accomplir. Il s’agit de la matrice d’Eisenhower. Voici ses grandes caractéristiques :

  • Si un objectif ou une tâche est importante et urgent, alors il faut la faire tout de suite.
  • Si un objectif ou une tâche est importante et pas urgente, alors il faut la planifier.
  • Si un objectif ou une tâche n’est pas importante et urgente, alors il faut la déléguer.
  • Si un objectif ou une tâche n’est pas importante et pas urgent, alors il faut l’abandonner.

Cette matrice va vous permettre de gérer efficacement toutes les tâches de votre vie en y appliquant des priorités.

Mettez toutes ces différentes techniques en place. Vous verrez qu’au fur et à mesure ce seront des habitudes que vous prendrez et qui s’installeront d’elles même.

Je vous dis à très bientôt pour le prochain article.

Les livres que je vous recommande
La semaine de 4 H:
Ecrire un eBook irrésistible:
Les formations que je vous recommande:
Vivre de son blog en 1 H par jour: (1h offerte )
Deuxième lien:

Autres articles:

créer un blog rentable – les quartes étapes indispensables.

Les secrets d’un esprit millionnaire-7 phrases de T Harv Eker